oeuvre

Relief consacré par Philocratides aux nymphes nourricières

Région : Attique

Période : IVe siècle av. J.-C.

Plaque de marbre de forme rectangulaire. La scène se déroule à l’intérieur d’une grotte dont les anfractuosités sont suggérées par des lignes ondulées. A droite, se tiennent trois Nymphes, aux sveltes silhouettes, vêtues du chiton (tunique) et de l’himation (manteau). La première d’entre elles tend une couronne à un homme assis à gauche sur une sorte de siège, vêtu de l’himation laissant à découvert le torse. L’homme lève la tête vers la nymphe. En raison de l’absence d’attributs il ne peut s’agir d’un dieu. Son attitude ne possède pas en outre la majesté inséparable d’une figure divine. Il s’agit peut-être de la personnification du Peuple, Démos. Dans le coin supérieur gauche surgissent la tête et un bras du dieu Pan. Ce dernier porte à sa bouche une flûte. La dédicace livre l’identité du dédicant : « Philocratidès, fils de Nikératos, du dème de Kydathénaée [a consacré ce relief] aux Nymphes nourricières », épithète très rarement décernée aux nymphes et mettant l’accent sur leurs pouvoirs fécondants. Le relief s’inscrit dans une série bien connue d’ex-voto aux Nymphes. A l’ordinaire, la scène intègre Hermès, le dieu « nymphagète » par excellence, c’est-à-dire le dieu qui guide les nymphes.
Date de création : Premier tiers du IVe siècle av. J.-C., vers 360 av. J.-C.

N° inventaire E19
© Avignon Musée Calvet





Fondationlogo
E19_mid
Survolez l'image pour zoomer • Cliquez sur l'icône + ci-contre pour agrandir

Voir l'oeuvre dans le carrousel
imprimer cette fiche
Contribuer
Thèmesmythologie